• Sabine

Et si cette période nous invitait à accélérer notre retour à la Source ?


Créer des mandalas pour se recentrer
Créer des mandalas pour se recentrer

À première vue, la période que nous traversons est pesante, limitante, pénible, exigeante, fatigante…

Évidemment, il vaut mieux ne pas s’arrêter là et nous demander, derrière cette apparence déstabilisante et désagréable, quelles leçons de sagesse se cachent et quelles opportunités de développement intérieur elle nous propose.


Il me semble, même si, comme beaucoup d’entre nous, la situation me pèse, que cette période inédite pour chacun de nous peut nous permettre de développer des qualités supérieures.

Les règles qui nous sont imposées nous contraignent, entravent nos libertés et nous empêchent de prévoir désormais notre vie à long terme. Nous avons donc la situation parfaite pour apprendre à lâcher prise ! Apprendre à faire confiance à l’univers, Dieu… et à vivre l’instant, à faire des projets en lâchant prise sur la certitude de pouvoir les réaliser comme prévu.


Nous ne savons plus de quoi demain sera fait. Il n’y a pas si longtemps, nous pouvions imaginer à peu près le cours de notre vie. Aujourd’hui, tout a changé. Nous ne sommes plus certains de pouvoir voyager dans 6 mois, nous réunir en famille dans 7 mois ou encore avoir encore notre travail dans les mois ou années qui viennent.

Tout est incertain. Tout ce sur quoi nous pouvions nous appuyer hier est aujourd’hui compromis. Pourtant, au milieu de ce chaos, une part de nous reste stable : notre part profonde, divine. Au milieu de tous ces repères qui s’écroulent, une part de nous reste inébranlable, non affectée par l’extérieur. C’est la part de nous qui ne dépend pas de ce que vit notre personnalité, c’est-à-dire notre Soi, notre âme… cette part de nous que l’on contacte par le rêve éveillé, la méditation ou toute autre technique spirituelle sincère.

Les seules certitudes qu’il nous reste sont donc à chercher à un autre niveau. Cette période nous invite, me semble-t-il, à nous rapprocher encore plus de notre être profond et du divin car c’est là notre stabilité ! Nous ne pouvons plus compter sur tout l’extérieur auquel on s’accrochait tranquillement avant. Nous ne pouvons plus faire confiance ni en la sécurité au niveau du travail, ni à nos gouvernants qui nous baladent comme des girouettes d’un point de vue à un autre, d’une règle à une autre, d’une interdiction à une autre… Nous ne pouvons plus non plus nous fier à toutes nos certitudes qui sont bien mises à mal dans cette période et qui se révèlent en contradiction avec celles de nos voisins, familles, amis.


A quoi pouvons-nous donc bien nous rattacher ? Ou trouver en nous cette sérénité, cette paix au milieu de ce chaos ambiant ? Comment ne pas se laisser balloter au fil des jours sans y perdre notre raison ?

Cette période nous offre, sur un plateau d’argent, l’opportunité de hâter notre retour à la Source, de revenir plus vite au centre de nous-même, là où nous sommes en contact avec notre Soi et donc connecté au Tout.

REtour à la Source !

Il s’agit désormais d’une urgence ! Nous ne pouvons plus prendre notre temps et décider de méditer une fois tous les 6 mois et de regarder ce qui se passe en nous les soirs de pleine lune. Non ! Le temps est compté ! Si nous n’accélérons pas ce retour à notre Source profonde, alors nous serons happés par l’extérieur trop instable et chaotique ! Il est temps désormais, par amour pour nous et pour l’humanité, de redoubler d’ardeur pour travailler sur nous en profondeur, libérer nos zones d’ombre qui résonnent avec le chaos extérieur et augmenter nos pratiques de communion avec nous-même et avec le Tout… là où nous ne sommes plus séparés ni de nous ni des autres (même si nos points de vue divergent).


Hâtons-nous de nous réveiller pour que cette période troublée soit un tremplin spirituel pour l’humanité et que chacun puisse en tirer le meilleur et avancer sur son chemin !


Bon cheminement !

Sabine